A tue-tête

Théâtre, marionnettes et objets / tout public

Écriture, interprétation, mise en scène : Johanne Gili et Sophie Weiss

 

Projet en cours / date de création : été 2018

 

Par la Cie L'Optimiste et la Fine Cie
 
Synopsis

           Un tas de vieux vêtements, objets au sol, évoquant une décharge, des ruines ou les restes d'une civilisation ayant désertée.
Une respiration s'initie, un souffle, une pulsation à peine visible, promesse d'une naissance.
Le mouvement s'intensifie, puis du tas s'extrait un premier élément, une pièce de tissu ?  ? un imper froissé ?
Cette matière originelle, cette enveloppe encore vide, va chercher à se construire un corps.
Agrégeant des objets de fortune, débris de consommation ou autres outils rouillés, elle tente de se fabriquer des mains, des pieds, une tête. Des formes vont se trouver, plus ou moins heureuses, plus ou moins satisfaisantes, parfois ridicules ou pathétiques, qui tentent maladroitement d'entrer en mouvement, d'enclencher l'élan vital et émancipateur.
Mais la volonté d'être et de faire pour être, se heurte, après s'en être nourrie, aux assignations établies par le grand amas environnant. Chaque mise en action est source de joie mais son déploiement
dans le temps révèle un potentiel aliénant...

             Au fil des métamorphoses, notre protagoniste mesure le cadre de son existence et sous-pèse la réalité de son libre arbitre. Et continue, de rôles en représentations, à défricher sa vérité et son intégrité.

 

Note d'intention


           À travers cette situation, nous voulons explorer les difficultés de se construire dans le système socio-économique qui est le nôtre.  Dans quelle mesure échappons-nous aux rôles dans lesquels les autres, puis nous même, nous enfermons ? Dans quelle mesure, nos désirs sont-ils bien les nôtres ? Dans quelle mesure, nos fantasmes d'épanouissement nous appartiennent-ils réellement ?
           Comment chacun peut-il prendre sa part de responsabilité dans l'identité qu'il se créé ? Quelle place peut-on prendre dans ce monde, avec nos déterminismes et notre singularité, hors des sentiers battus, sans être écarté ou pris pour un fou ? Dans quelle mesure voulons-nous être avec / contre / hors de / au-delà de cette société ?

 

La recherche artistique


           Notre recherche va consister en un travail de manipulation d'objets et de leurs possibles assemblages.
Les objets pourront être exploités pour leur fonction avant d’être détournées de celle-ci : une chaussure à talon pourra devenir une fine tête au long nez, un tuyau d'aspirateur pourra se transformer en serpent ou en un long bras... L'idée étant d'exploiter la puissance métaphorique du traitement visuel des objets ainsi que leur dimension symbolique.
Nous partirons d'une profusion d'objets, évoquant la consommation, l'Avoir, pour aller vers un dépouillement, associé à l'Être.
Nous chercherons, à travers l'évolution du personnage, à tracer une trajectoire de vie, avec ses joies, ses peines, ses erreurs, ses défaites, mais aussi ses réussites et ses conquêtes.

Télécharger
dossier A tue-tête.pdf
Document Adobe Acrobat 3.5 MB